Pierrick BERNARD

Je m’appelle Pierrick Bernard, et j’ai vingt-deux ans. Je vis en France, dans la région Parisienne. Je suis passé depuis peu, sous le statut de photographe professionnel.

profile-pierrick-bernard-photographerPeux-tu nous dire quelques mots sur toi et ton parcours ?
J’ai commencé la photo petit, avec un jetable. Plus jeune, mes deux meilleurs amis étaient mon Nikon D60 et mes rollers. J’ai choisi pendant une grande partie de mon adolescence, de fréquenter les skateparks (toujours accompagné de mon basique D60).

J’ai ensuite entrepris des études dans le graphisme ce qui m’as permis, d’étudier des logiciel de la suite adobe (Photoshop etc…). C’est après avoir eu mon bac que j’ai tenté une année de BTS en design graphique, que je n’ai pas terminé.

Puis en septembre 2015 j’ai réellement commencé à partager mes photos. J’ai eu beaucoup de retour, ce qui m’a permis de me perfectionner et de me lancer dans ce grand projet.

pierrick-bernard-22

Tu as un domaine de prédilection en photo : l’URBEX. Peux-tu nous expliquer brièvement le « concept » ? Pourquoi t’être tourné vers cette pratique ?
L’urbex c’est l’exploration urbaine. Le concept est de découvrir, des lieux abandonnés ou non, de s’intéresser à leur histoire, puis de les explorer.

C’est une envie de découvrir, s’intéresser à des lieu/endroit que beaucoup de personne ne remarque même pas, c’est d’aller plus loin dans ses jugement, se forcer à sortir de ces retranchement. J’adore pouvoir capturer des instants, des lieux sans passage qui racontent une histoire.

Pour faire de l’urbex, mais aussi de la photo en général la principale qualité c’est la curiosité.

pierrick-bernard-24

La photo pour toi, loisir ou source de revenu ?
La photo est une passion qui me prend, comme tout travail, du temps. Beaucoup de temps d’ailleurs, entre : trouver des lieux, les moyens d’accès, avoir un temps météo correspondant a mes attentes, le travail sur PC, la publication, la communication …

J’aimerais dans le futur que la photo me rapporte plus que ce qu’elle me coûte.

pierrick-bernard-38

Quels sont tes armes pour shooter ?
Un  Nikon D750 accompagné d’un 20mm f/1.8 et 50mm f/1.4 chez Nikon.

J’ai également toujours sur moi un 2nd boitier, un Fujifilm équipé d’un 35mm f/1.4, plus petit toujours sur moi, pour pouvoir prendre des photos plus discrètes (scène de rue…).

pierrick-bernard-20

Si tu ne devais prendre qu’un seul objectif avec toi, quel serait-il et pourquoi ?
J’aime beaucoup shooter au grand angle.

Des outils favoris pour le post traitement ?
Principalement Lightroom, sinon dans certaine circonstance Photoshop.

pierrick-bernard-28

Tu as donc fait de l’exploration urbaine l’une de tes spécialités mais comment fonctionne-tu généralement pour repérer les lieux ? Quels sont tes critères de choix ?
Je recherche sur internet, mais la plupart du temps c’est en partant d’un point fixe puis en explorant les alentours que l’on trouve les meilleurs lieux.

J’aime les lieux avec beaucoup d’espaces qui sortent vraiment du commun, qu’ils soient imposants.

pierrick-bernard-12

Une fois le lieu identifié, comment procède-tu pour préparer au mieux ton aventure ?
Sac à dos avec tout le matériel nécessaire, iphone et quand j’y pense une lampe (très utile). J’emmène aussi toujours quelqu’un avec moi.

Et grâce à plusieurs mésaventures maintenant je pense à me renseigner au maximum sur le lieu avant d’y aller.

pierrick-bernard-26

Quel(s) conseil(s) tu donnerais, à ceux qui veulent se lancer, pour éviter certaines ?
Bien se renseigner sur le spot.

Toujours, TOUJOURS y aller accompagné. Premièrement à plusieurs c’est plus intéressant, mais aussi par sécurité. On ne sait jamais sur quoi on va tomber.

pierrick-bernard-14

Laquelle de tes expéditions a été particulièrement marquante pour toi ?
L’ALARME.

Lors d’une de nos sorties sur un entrepôt (nous étions deux, mon ami Florent, avec qui je vais souvent explorer, et moi). Nous avons d’abord cherché une entrée en bas. (Introuvable).
Nous sommes donc montés sur le toit pour prendre des photos et trouver un accès pour entrer. Arrivé en haut, (environ 3m) on trouve une fenêtre de toit, de là on commence à débattre pour savoir qui vas sauter, lui ? Moi ? Ou si on y va a deux. Pour fini, je me désigne (presque volontairement). Je saute, et il lui trouve un câble sur le toit.

Arrivé en bas, je remarque un petit tabouret et une armoire, que je positionne sous la fenêtre en guise  » d’issus de secours « . Et en moins de 20 secondes l’alarme se déclenche. De là je cours, saute un pied sur le tabouret, l’autre sur l’armoire et là Florent me tend le câble (glissant) que j’attrape au vol et lui me hisse jusqu’en haut.

Le récapitulatif d’une bonne journée. 🙂

pierrick-bernard-10

Quel lieu rêverais-tu d’explorer ?
Ce que je rêverais c’est d’explorer un maximum d’endroit. Pourquoi m’arrêter sur un lieu en particulier ? Tout est intéressant et bon à prendre. « Never stop exploring ».

pierrick-bernard-13

J’te laisse le mot de la fin pour nous parler de ton actu et tes projets à venir.
J’ai pour projet de sortir une série de scènes de rue. Je compte aussi voyager cette année et les années futures pour visiter un maximum de pays, ville, et lieu. J’ai aussi plusieurs collaborations en cour, pour mêler architecture et modèle.

Suivez l’actualité de Pierrick sur :

website-iconefacebook-pleininstagram-new

A voir également

Laisser un commentaire