Jesnlt

Alors, pour me présenter brièvement, je m’appelle Jordan, j’ai 26 ans et je vis à Paris.
En ce moment je suis en stage en tant que Trésorier pour une Start up dans la Fintech pour valider un Master 2 en Finance à la Sorbonne.

Peux-tu nous parler de ta rencontre avec la photographie.
La photo ça fait réellement 3 ans que je me m’y suis mis. J’ai toujours aimé prendre des photos mais sans chercher à réaliser quelque chose d’esthétique ou sans essayer de faire passer une émotion. Ce que ne veut pas dire que j’y arrive maintenant, mais du moins j’essaie hahaha…

En fait c’est un ami qui m’a initié à cette activité. Je le voyais prendre de belles photos, je le voyais rechercher le meilleur angle de  vue ou les meilleures perspectives etc. Il m’a ensuite expliqué quelques règles de base pour le cadrage, ou les retouches et ensuite je me suis lancé…

Et j’ai aimé.

Aujourd’hui, comment qualifierais-tu ta « patte » ? T’as des influences particulières ?
Je ne sais pas si j’ai encore ma « patte » comme tu dis… Je me cherche encore un peu, même s’il y a un domaine que je préfère plus particulièrement.

J’essaie de photographier des actes banals, de la vie quotidienne et essayant de les rendre dans un premier temps visuellement attirant ou de dégager de cet instant l’élément qui me semble le plus intéressant. Par exemple une personne statique dans la rue semblera encore plus immobile encore si elle est prise en photo au milieu d’autres personnes qui sont-elles en mouvement, et ce sera encore plus accentué si les personnes qui sont en mouvement sont un peu flou…

Bon c’est un exemple mais c’est un peu dans cet esprit que j’essaie de prendre mes photos. Mes influences sont assez multiples et variées, cela peut être les réseaux sociaux comme instagram ou vsco (je ne sais pas si c’est considéré comme un réseau social), cela peut être également via des amis qui prennent aussi des photos, ou bien des photographes, ou des films, ou des artistes, en fait tout peut être une source d’influences. C’est ce qui est cool dans la photo.

La photo, loisir ou une source de revenu pour toi ?
La photo est un loisir, et pour l’instant ce n’est pas dans mes projets d’évoluer vers une forme de professionnalisation. Tout d’abord car je pense que j’ai encore beaucoup à apprendre.

Et surtout car c’est aussi une sorte de refuge ou je ne pense à rien d’autre, et je veux garder ces moments comme occasionnels (même si je prends mon appareil pour faire des photos plusieurs fois par semaine).

Tu es un spécialiste de la street photo. Qu’est ce qui te plait particulièrement dans cet exercice ?
Hahaha spécialiste est un grand mot. Comme je l’ai dit un peu plus haut j’aime et j’essaie de dégager des moments simples du quotidien, une certaine émotion ou esthétisme. Et je pense que ça colle avec ma personnalité, je suis assez curieux, et j’aime imaginer la vie des personnes que je croise dans la rue, dans le métro ou dans un restaurant… un peu comme les enfants font.

Et le fait de prendre une personne en train de lire le journal, seule à patienter, ou de marcher permet de figer tout cet imaginaire.

Quelles sont tes armes lorsque tu arpentes les rues ?
Alors c’est assez simple, j’ai un canon eos 80D, avec un objectif Kit 18-55 mm, ensuite un autre objectif EF 50mm f/1.4 USM, et un trépied Manfrotto. Pour être tout à fait franc je prends seulement mon appareil et le 50mm 90% du temps car j’aime beaucoup jouer avec l’ouverture du diaphragme et ainsi jouer avec les flous.

Et enfin un iPhone 6 qui me dépanne bien lorsque je n’ai pas mon appareil avec moi.

La street photo est un exercice très particulier qui impose d’être perpétuellement en alerte pour ne pas louper « LE » moment. As-tu une astuce particulière pour réussir à capter ces moments ?
Comme tu le dis mis à part être en alerte, il n’y pas grand-chose de plus. Après il y a quelques petites astuces qui permettent d’améliorer la photo, comme faire attention à la lumière, ou même jouer avec, pareil pour les ombres.

Enfin il y a des spots qui sont esthétiquement plus intéressants et donc en général tu seras plus sûr l’attends du bon moment qu’à la recherche…

As-tu en mémoire une rencontre particulière dans la rue pendant que tu prenais une photo ?
Oui et j’ai eu la chance de capturer le moment en photo. C’était derrière Le Printemps à un passage piéton. J’étais d’un côté et de l’autre un homme et une femme (ils n’étaient pas ensemble) et d’apparence ils étaient assez différents, par là j’entends vestimentairement parlant.

Et l’homme a vu  que je les prenais en photo et a joué un peu alors que la femme est restée de marbre. Et le résultat est plutôt cool.

As-tu des outils favoris pour le post traitement.
Classique, lightroom lorsque je suis avec mon mac, mais la plupart du temps j’utilise VSCO sur mon tel, j’adore… Je download quelques photos de mon appareil sur mon iPhone et lorsque j’ai du temps de libre je commence les retoucher.

Tu vis à Paris, un terrain de jeu formidable pour les street photographers. As-tu un « spot » préféré dans la capitale ?
Honnêtement , non… Tout dépend de mon mood et de ce que j’ai envie de prendre comme photos ou tout simplement de suivre mes amis. On a la chance, à Paris, d’avoir beaucoup d’endroits complètement différents et aussi beaux les uns que les autres.

Depuis tes débuts en photo, quel a été ton plus gros fail ?
Oula mon plus gros fail… Je pense que c’était à gare du nord, je prenais deux hommes (en train de boire) en photo sur le quai du RER, c’était un dimanche en début d’après-midi, et la lumière plus la scène donné quelque chose de très sympa…

Mais l’un des deux déjà bien alcoolisé m’a vu en train de les prendre en photo et a commencé à être agressif. Cette petite histoire a duré un bon moment malgré le fait que j’ai supprimé les photos devant lui.

Maintenant j’essaie d’être un peu plus discret ou rapide hahaha

Y’a-t-il, parmi toutes tes photos, une qui est particulière à tes yeux ? Si oui, laquelle et pourquoi ?
Oui bien sûr il y en a certaines qui sont plus importantes que d’autres à mes yeux, comme celles que j’ai prises de personnes qui sont importantes pour moi, ou alors lors de voyages.

En fait je trouve que faire des photos, pour ma part, c’est dévoiler une partie dès sa personnalité, et donc de dévoiler ses propres émotions ou sentiments

Je te laisse le mot de la fin pour nous parler de ton actu et des projets à venir.
Merci beaucoup à toi de t’intéresser à mes photos, et aux photos en général et de partager cette passion via ton blog. J’espère avoir répondu au mieux à tes questions, surtout que c’est la première fois que je m’essaie à ce genre d’exercice.

En tout cas ça a été un réel plaisir de répondre à tes questions et tout ça sur un petit album de Snoh Aalegra – Don’t Explain… ahaha très important la musique.

Suivez l’actualité de Jesnlt sur :

instagram-new

 

A voir également

1 Commentaire

  1. Article très plaisant encore 🙂

Laisser un commentaire